Epilation laser ou lumière pulsée : comment choisir ?

Epilation au laser ou à la lumière pulsée. Laquelle choisir ?

Avez-vous déjà opté pour l’épilation définitive pour vous faciliter la tâche ? Nous aimons sentir que notre peau est lisse en la touchant, ce qui n’est pas évident avec des poils qui repoussent. Ainsi, nous préférons passer à une épilation définitive. Celle-ci peut se faire soit par laser, soit par lumière pulsée. Le choix entre ces deux types peut s’avérer difficile pour vous et c’est dans ce sens que je vous explique comment choisir la méthode la mieux adaptée.

Deux méthodes pour un même principe

Que ce soit au laser ou à la lumière pulsée, le principe reste le même. Il s’agit d’émettre une lumière qui sera absorbée par la mélanine qui est un pigment contenu dans le poil. L’énergie produite détruit par la suite la racine du poil.

Bien qu’ayant le même principe, ils ont un mode de fonctionnement différent. Le laser fonctionne de façon spécifique à une longueur d’onde et ne cible qu’une couleur. Tandis que la lumière pulsée fonctionne avec une lampe flash qui a un spectre plus large et est moins ciblé sur la couleur.

Ces techniques produisent de la chaleur qui agit sur la tige du poil et provoque la destruction du bulbe. Avec le laser, les tissus environnants sont affectés, mais avec la lumière pulsée ce n’est pas le cas.

Qui peut les pratiquer ?

Très souvent, vous choisissez votre lieu de traitement dépilatoire sur la base du principe du « bouche à oreille ». Il n’est pas judicieux de procéder de cette manière parce qu’une erreur de manipulation peut provoquer des effets indésirables pour votre peau. N’oubliez pas que quelle que soit la technique utilisée, il s’agit d’une source de chaleur à une température donnée, donc d’une opération très délicate.

L’épilation laser se pratique uniquement sous la responsabilité d’un dermatologue ou d’un médecin pour éviter des risques graves de brûlures ou des contre-indications. Tandis que la lumière pulsée peut se faire par des professionnels ayant suivi une formation spécifique donc des esthéticiennes par exemple. Dans les deux cas, il est conseillé de vous référer à des professionnels.

Votre type de peau est important

Si vous avez des poils noirs ou foncés sur une peau claire, vous pouvez utiliser les deux méthodes pour votre épilation définitive. Par contre, pour des poils noirs sur une peau foncée, un seul choix est applicable ; celui du laser. L’évolution de la technologie a permis d’avoir des lasers performants qui sont capables de différencier la couleur du poil de celle de la peau.

Mais le problème se pose toujours au niveau des poils trop clairs ou blancs qui sont dépourvus de mélanine et laissent donc passer la lumière. Alors avant toute chose, je vous conseille de faire le diagnostic de votre peau chez un spécialiste afin de voir si vous êtes éligibles à une épilation ou pas.

Les contre-indications

Les deux méthodes sont à éviter pour :

  • Des femmes enceintes ;

  • Les diabétiques ;

  • Les malades du cœur ;

  • Les épileptiques ;

  • Les personnes sous traitements antibiotiques ou anticoagulants

A lire aussi :
Epilation à la cire, les techniques à connaître pour les débutantes !

Autres différences

Le laser couvre une zone de 1,5 cm2 alors que la lumière pulsée couvre une surface de 7,5 cm2. Donc, la première technique prendra beaucoup plus de temps que la seconde.

S’agissant du coût, le faisceau laser coûte beaucoup plus cher que la lumière pulsée. Ce qui est bien normal vu que les appareils utilisés sont différents et que l’un est plus performant que l’autre. De plus, n’oublions pas l’aspect pratique, c’est-à-dire qu’un dermatologue ou un médecin certifié prendra beaucoup plus en termes de sous qu’une esthéticienne.

Vous n’êtes pas sans savoir que tout traitement dépilatoire provoque une douleur. Intense, moyenne ou minime, cela dépend du type de traitement utilisé et de la personne qui se fait épiler. Certains ressentiront une intense douleur au moment où d’autres ressentiront juste des picotements ou une douleur moyenne. Il faut croire que la sensibilité n’est pas la même partout.

De plus, l’épilation sur certaines zones du corps comme le maillot font beaucoup plus mal que sur d’autres parties. Mais généralement, il est noté que la technique dépilatoire au laser est plus douloureuse que celle à la lumière pulsée.

Pour finir, les techniques du laser et de lumière pulsée conduisent au même résultat qui est l’épilation définitive ou durable. Ces méthodes ont bien des points communs mais pour choisir ce qui vous convient le mieux, vous devez vous baser sur leurs différences. Pour faire le bon choix, il est important de tenir compte de :

  • Votre couleur de peau et de poils ;

  • Votre sensibilité ou non à la douleur ;

  • L’avis d’un spécialiste sur votre éligibilité à vous faire épiler ;

  • Vos moyens financiers ;

  • La qualité du service ou du professionnalisme

Epilation laser ou lumière pulsée _ comment choisir _

*article invité

You may also like

21 commentaires

  1. Coucou ma belle,
    Je voulais faire de la lumière pulsée mais tout ça reste cher.
    Je suis une adepte de l’épilation à la cire en institut et avec plusieurs années de pratique, mes poils repoussent vraiment beaucoup moins.
    Bisous

  2. Bonjour.
    J’ai un appareil domestique à la culière pulsée grâce auquel je ne m’épile plus les aisselles.
    Je n’ai jamais eu le courage de faire d’autres zones pour diverses raisons. Mais en vieillissant, je constate que mes poils poussent moins vite et sont encore plus fins. Je pourrais bien m’y remettre.
    Bisous!

  3. Coucou Aurélie,

    Je songe à l’épilation définitive depuis longtemps mais je t’avoue que ça me fait un peu peur en terme de santé. Je ne sais pas s’il y a assez de recul sur ces techniques.

    Je vais chez l’esthéticienne pour le maillot et les cuisses. Je fais les aisselles à l’épilateur et les demi jambes au rasoir. Et ce sont mes demi jambes qui me posent soucis. Mes poils repoussent très vite, très noirs et durs. Mais l’émulation à la cire me fait souffrir!

    Je réfléchis encore et ton article me relance dans ma réflexion!

    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *